Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/11/2011

La Lambourn River en novembre (UK)

Lambour river UKLa Lambourn River coule dans le Berkshire et se jette dans la Kennet à Newbury. C’est une petite rivière peu profonde à l’eau très claire. Le parcours de Donnington Grove traverse le Golf du même nom (d’ou les balles dans l’eau !) et l’on y accède en s’acquittant de la modique somme de 47£ auprès de Fishing break.(période de l'Ombre).

Lambourn River UKComme sur l’Upper Test, les poissons sont superbes et abondants. J’ai eu un peu de mal à trouver les ombres qui étaient localisés sur la partie amont du parcours.  Changement de canne au bout de 1heure: j'ai troqué la 9ft pour une 7,3ft plus adaptée aux rives boisées. Vers 11h, une petite éclosion d’éphémères a déclenché quelques gobages… après 4 truites (sur des CDC peu touffus) et pas le moindre ombre, j’ai renoncé à la sèche même si c’était très tentant. Plus en amont quelques beaux ombres  nymphaient dans peu d’eau. La lumière n’était pas top et les ombres indécis…. 3 pépères pour sauver l’honneur quand même ! On approche de l’hiver et à 3 heures il ne se passait plus grand chose, donc retour maison.

Encore un beau parcours qui doit être sympa avec une meilleure luminosité à la belle saison. Compter 3 fois le prix d’aujourd’hui !  

07/06/2009

A l'ombre des Balkans

CIMG3568.jpgMon ami Reka et moi avons profité du long WE de l'ascension pour une petite escapade dans les Balkans... Au vu du nombre de français déjà présents, je tairai le nom des rivières de peur de me retrouver sur des berges aussi surchargée qu'à Vix lors d'un prochain voyage. Au vu du nombre de français présents, on peut légitimement se demander pourquoi se donner la peine d'aller si loin pour taquiner l'ombre et la truite ? Est-ce la qualité des rivières, la qualité et la quantité de poissons, la beauté des paysages, la qualité de l'hébergement, les prix des permis allant du « raisonnable » au « un peu trop cher », la présence des gardes-pêche ?

Je pêche régulièrement et dans différents coins de France et je n'ai pas réussi à trouver d'endroit aussi propice et aussi plaisant et où il n'est pas indispensable d'être un expert connaissant la rivière et ses poissons comme sa poche. Encore quelques (gros) efforts et l'on devrait un jour revoir de telles destinations en France ....

18/05/2009

Les truites de la Haute Seine

IMG_0182.JPGDébut mai, j'ai pu prendre un peu de temps lors d'un WE Bourguignon pour pêcher la Coquille qui est une jolie rivière qui se jette dans la Seine, peu après les sources de celle-ci. Les truites n'étaient pas bien grosses mais ont succombé à quelques CDC promenés au dessus de cailloux judicieusement placés dans le cours d'eau... Un régal.

La semaine suivante, je suis retourné sur le Haute Seine, en aval de Châtillon cette fois ci pour un véritable festival. La matinée, au même titre que la météo, a été exécrable et je n'ai pas vu la moindre activité : pas d'insecte, pas de poisson... J'ai changé de coin pour l'après midi et bien m'en a pris car quelques insectes (petites éphémères et quelques rares mouches de Mai) ont pointé leur nez. Cela a suffi à réveiller les truites, dont plus de 15 se sont laissées séduire par mes sedges et CDC. J'ai même eu droit à un coup du soir qui a réveillé les ombres qui montaient sur des petits spents ; je n'ai pas abusé car les pépères terminent tout juste la fraie. Le bonheur....

22/09/2008

Fin de saison sur LE ROULOIR (27)

CIMG3251.jpgRetour en Normandie, avec mon camarde REKA, pour ce qui sera peut être ma dernière sortie en rivière avant la fermeture. Comme souvent en fin de saison, le Rouloir était envahi d’herbes grasses sur les bordures ce qui ne facilite pas les posés et la pêche des bordures, sans compter sur les massifs d’orties, pleins de bienveillance à l’égard des truites,mais pas des pêcheurs.

Le temps était clair le matin, frais et sans vent, idéal pour la pêche en nymphes à vue, d’autant  plus que les truites étaient de sortie et nymphaient (aucune activité de surface). En revanche, pas moyen de les approcher correctement sans les faire fuir et j’ai juste réussi à en attaquer quelques-unes, option « 1 lancé et je m’en vais… ». La fréquentation du parcours a donc rendu ces dames assez méfiantes pour la fin de saison et il va falloir soigner le camouflage pour les prochaines fois.

CIMG3248.jpgL’après midi m’a permis de prendre une des rares truites actives en surface: un seul passage et hop, une belle normande de 35 cm prise sur un CDC. J’ai ensuite cassé sur une jolie mémère qui m’a un peu surpris, d’où un ferrage un peu sec…

Belle journée, un peu light en ce qui concerne les prises de poissons, mais riche d’enseignements sur l’absolue nécessité de pêcher précis, discret, et concentré….

29/02/2008

Casse toi.... pauvre con !

Après de vaines tentative d'approche de plusieurs truites Farios du Vicdessos l'été dernier, au pied d'un pont, j'en étais arrivé à la conclusion que seule une approche patiente et millimétrique pourrait éventuellement me permettre de me poster, pour tenter ma chance. Une bonne 1/2 heure d'approche à plat ventre et dans les ronces, le long du mur du pont, pour enfin réussir à atteindre l'eau...tout en surveillant que les copines étaient toujours là. Une très lente descente dans l'eau et une approche de sioux le long des piles du pont. Les truites sont toujours là, je les vois gober occasionnellement et elles ne m'ont pas vu. La luminosité est excellente et les lunettes atténuent la majeure partie des reflets. La canne et la soie sont prêtes, le long bas de ligne aussi, la mouche en cul de canard aussi... Y a plus qu'à. Et là, PLUS RIEN ! Je ne distingue plus aucune truite et je n'ai même pas bougé... Seule le gros pêcheur en train de descendre le long du talus a bougé lui. Ou bien cet aimable pêcheur au toc ne m'avait pas vu, auquel cas il est aveugle et la pêche en torrent devrait lui être interdite car cela peut être dangereux, ou bien il m'avait vu mais pensait qu'il ne me gênait pas et je le remercie de sa contribution à la sauvegarde des truites farios du Vicdessos (pour info, je relâche toutes mes prises), ou bien il m'avait bien vu, auquel cas je le renvoie au titre (d'actualité) de cette note.