Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/06/2008

Rivières, poissons et ponts de SLOVENIE

L'Idrijca coule d'IDRIJA jusqu'à Most Na Soci où elle se jette dans la SOCA. Elle présente différents profils qui vont du torrent de montagne aux grands lisses très larges. L'eau est très claire avec de belles truite Arc en ciel, Fario et Marmorata.

Un petit aperçu d'une Arc prise sur la Bacca par mon camarade REKA, sur un pool bien peuplé. Nous avons également trouvé des ombres et des Marmoratas. L'eau est ici encore très limpide et la rivière adopte un profil de gros torrent de montagne avec des zones plus calmes dans certains endroits.

Par chance il n'y a pas de vidéo de mon passage bridge on Idrija.jpg sur les ponts en bois enjambant ces rivières: le premier réservé aux piétons m'a littéralement tétanisé (vertige oblige), à la grande joie de mon camarade REKA qui n'a pas résisté à la prise de photo. Le second, beaucoup plus large m'apparaissait sur, jusqu'à ce je constate que les Slovène l'empruntaient en voiture malgrè les planches fendues... il faut parfois souffrir pour pêcher...

2 jours sur l'UNICA en SLOVENIE (fin mai)

Nous n'avons pas résisté à l'appel de l'Unica lors de notre séjour en Slovénie. Malgré la distance depuis Kobarid (2 heures) et le prix du permis (100 €), nous sommes allés 2 fois sur ce parcours et cela reste l'un des grands moments de notre séjour. L'Unica est un superbe chalk stream aux eaux très froides (très très froide....gare à la congélation après 1 à 2 heures dans l'eau), coulant au milieu des près et dans lequel l'ombre prédomine suite à son introduction. La densité en insecte est impressionnante et permet une croissance et une belle densité de poissons .

Nous n'avons fréquenté que la partie "mouche sèche uniquement" du parcours qui doit faire dans les 5-6 km.

 

Nous avons été surpris du grand nombre de pêcheurs lors de notre première visite (Slovènes, Italiens, Hollandais, Français, Allemand.. toute l'Europe s'était donné rendez-vous), mais cela reste praticable, d'autant plus qu'il n'est pas nécessaire de parcourir des kilomètres. Les ombres sont restés actifs toute la journée lors de nos 2 visites avec un net réveil pour le coup du soir. La taille moyen va de 30 à  40 cm avec de beaux spécimen au delà de 45cm. Les poissons étant assez sollicités, la discrétion est de mise et de petits CDC ont bien souvent réussis à tromper leur méfiance. Les truites sont également bien là mais moins actives en surface. Une pêche des bordures avec de petits Sedges permet dans ce cas de les faire monter.


Cette rivière est exceptionnelle et figure parmi les plus belles rivières de Slovénie. A visiter impérativement lors d'un séjour en Slovénie.

Une semaine de pêche en SLOVENIE (fin mai)

La semaine tant attendue de pêche en Slovénie  vient de se terminer...262727888.jpgLa météo a été clémente  avec seulement quelques averses en fin de séjour. La Socca était encore trop chargée pour être pêchable et nous nous sommes rabattus sur les rivières des alentours: Idrijca, Bacca, Tresbusca. En une semaine, cela laisse de quoi s'amuser et nous n'avons quasiment pas pêché deux fois le même parcours. La densité de poisson est excellente avec de superbes truites Marmorata et Fario et des Arcs très combatives. Nous avons également pêché quelques ombres, mais leur densité est moindre sur les 3 rivières parcourues. Coté taille, quelques beaux spécimen de 40-50 cm, quelques frayeurs sur de plus gros poissons le temps d'une casse rapide et nette et  beaucoup de poissons de 30-40 cm.

260501230.jpg Nous avons pu pêcher bien souvent en sèches avec de superbes coups du soir, pas forcement faciles d'ailleurs. Seuls de petits sedges et de petits CDC réussissaient à faire monter les poissons. En cas d'absence d'activité de surface, un peu de nymphe à vue, mais c'est surtout la nymphe au fil qui devenait efficace, en particulier sur le arcs. Contrairement à certaine idées reçues, nous n'avons pas trouvé les poissons 2140242590.jpgparticulièrement plus faciles par rapport à nos rivières françaises et il a souvent fallu affiner les présentations avec des bas de ligne allongés. Coté densité et taille, là, c'est vraiment un cran au dessus de ce que nous pouvons rencontrer en France.
Un voyage à conseiller dans un pays très agréable avec un hébergement au célèbre Hotel Hvala (et son restaurant !) via Planet Fly fishing.

12/05/2008

Une semaine à pêcher la Beaume (07)

La découvertes des gorges de la Beaume (07) a été un excellent moment. 1645400632.jpgPendant une semaine (27/4 au 2/5), j'ai pu pêcher chaque jour  sur cette rivière au niveau bien haut pour la saison, en explorant les divers secteurs allant de Deux Aygues à Valgorge. Le site est superbe, et hormis une journée de franche pluie, le beau temps était de la partie. Les poissons étaient peu actifs et les éclosions peu marquées, et il a souvent fallu aller les chercher en nymphes lourdes; pas de poissons records mais plutôt des petites truites ardéchoises bien vives. Avec le niveau élevé des eaux, la traversée de la Beaume s'avérait souvent difficile et certains accès ne sont pas des plus aisés... ce qui permet de pêcher au calme dès que l'on se donne la peine de marcher un peu. Bref l'endroit est sublime et mériterait un nouveau séjour avec un peu plus d'activité. A éviter l'été car cela doit grouiller de baigneurs...

J'ai profité des conseils de Thierry Millot le lundi
1601371016.jpget nous avons passé la journée sous la pluie !  Bien fine  au début et carrément forte en milieu d'après midi. Les poissons étaient bien actifs sous l'eau en début de matinée et j'ai pu piquer plusieurs farios en nymphe lourde en suivant les conseils de Thierry. La suite de la journée a été plus difficile et il faut croire que la pluie forte a calé tout le monde. Peu importe, la découverte de ces lieux magnifiques a été un bon  moment et m'a permis  de me familiariser avec la pêche de cette rivière. Canne de 9 pieds et soie de 5 avec un bas de ligne rapide, bien souvent avec des grosses nymphes tungstène de l'ami Millot.

J'ai également tenté d'aller sur le Drobie
584946601.jpgqui se jette dans la Beaume à Deux Aygues... et j'ai bien vite rebroussé chemin à la vue de quelques kayaks bien colorés. Retour sur la Beaume d'où les kayaks sont totalement absents !

Malgrès une faible activité de nos partenaires de jeux, c'est une belle semaine de pêche dans un endroit magnifique. Des parcours en eau rapide, accidentés et peu fréquentés... le bonheur !

21/04/2008

WADERS SIMMS direct from the states ...

J'avais poursuivi ma quête du waders après le Salon des Pêches Sportives... Commande auprès de mon détaillant d'une paire de waders Small, en pointure 38, d'une marque française bien connue.. malheureusement pas dispo avant la fin juin. C'est bien connu, la saison ne démarre que fin juin. Donc, après diverses explorations, j'ai fini par me lancer sur internet, direction les Etats-unis. Assez rapidement, l'écart entre les prix français et les prix américains m'est apparu non négligeable, complété par des promos attractives et malgré des frais de port élevés et des frais de douanes bien réels (TVA + frais), l'aventure virtuelle me semble jouable.

Une soirée sur internet m'a permis de localiser une site vendant une paire de G3 SIMMS, modèle femme, à Missoula (Montana),
669139773.jpglà où se déroule l'action du roman de Norman Mc Lean (La rivière du sixième jour). C'est un peu comme quand j'ai acheté un jack pour ma guitare chez Mannys à New York, là où Jimi Hendrix se rendait régulièrement... Donc, 299$ dollars en solde pour les waders (-25%), qui sont encore au catalogue TOF 2008 à 630€ (si si EUROS). Après discussion j'ai préféré jouer la sécurité avec un transport en UPS et en avant pour la CB. Résultat des courses, waders + transport + douanes, 315€... et le produit est arrivé sans encombre en 3 jours. Coté taille c'est tout bon pour le chausson et un peu large coté cuisse... et c'était la plus petite taille femme, je n'ose pas imaginer les mamys en waders XXL.  Coté prix, certes, les waders étaient en promo mais c'est quand même assez significativement inférieur au prix pratiqué en France / Belgique. Moralité ? Ou bien la politique tarifaire de SIMMS en Europe est  anormalement élevée, ou bien certains en profitent un peu trop au passage...

Sortie Brochet à la Mouche avec Emmanuel Favin

Les conditions météo peu favorables de ces derniers jours ayant chargé les rivières de l'Aube, notre sortie "Ouverture de la Truite" avec Emmanuel FAVIN s'est transformée en "Brochet en Etang". 1671233935.jpgMon camarade Xavier et moi avons donc troqué nos cannes de  #5 contre des engins beaucoup plus puissants (#8 et soies intermédiaires) et nous avons retrouvé Emmanuel sur les bords d'un étang de 3 ha près de Nogent sur Seine. Nous avons pêché en barque sous un ciel gris mais il n'a pas plu et la vitesse du vent est restée raisonnable (suffisamment raisonnable pour ne pas nous éborgner avec nos streamers sur la barque ...). Dès le premier quart d'heure nous avons piqué 2 (petits) brochets... c'est bon pour le moral de début de journée. Le milieu de matinée a été plus calme et nous avons repris 6 autres brochets sur la fin de matinée, sans tomber sur LE spécimen, car le plus gros devait atteindre 50cm maximum. La montée des eaux de l'étang n'a  pas facilité la prospection mais nous avons pu explorer les moindres recoins de l'étang et profiter des conseils avisés d'Emmanuel FAVIN pour perfectionner notre technique "brochet à la Mouche".

Nous avons décidé de passer l'après midi au réservoir du château de la Motte Tilly et d'y poursuivre notre quête du brochet. Le cadre est somptueux et la vue sur le Château depuis le bas du réservoir est splendide.
133413991.jpgLa barque d'Emmanuel nous a permis de pêcher le long des bordures extérieures et au centre du plan d'eau mais sans grand succès. Seul Xavier a réussi à piquer un brochet en fin de journée. Après avoir pris 2 arcs sur un streamer à brochet, j'ai repris une canne plus légère (#6) pour tenter quelques arcs avec des petits streamers et des chironomes et j'ai finalement terminé en sèche sur des gobages avec un CDC noir. Ces quelques gobages de fin de journée, arrivées après quelques rayons de soleil, ont quand même décidé Xavier à tester sa nouvelle Z-AXIS SAGE #5...test concluant car apparemment elle lance toute seule.

Un grand merci à Emmanuel FAVIN pour ses conseils et ses explications et pour nous avoir emmené dans 2 beaux endroits atypiques.