Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/08/2008

MALTED MILK à Sallertaine (85) – 18 juillet 2008

Beau concert de Blues à Sallertaine, dans le marais Vendéen…. Assez incroyable de voir ce groupe de blues dont j’avais entendu parlé sans jamais les voir, à Sallertaine, petit village du marais Vendéen, située à 10 km de chez mes parents. L’explication est simple, le chanteur guitariste de Malted Milk, Arnaud Fradin est du village même… un vendéen bluesmen en quelque sorte… (il y a quelques années, venu en WE depuis Paris, j'avais ainsi vu Larry CARLTON par hasard, à Apremont, là encore à quelques km de chez moi... mais je ne pense pas que L CARLTON soit vendéen...). Le groupe se produisait dans le cadre des « Nocturnes de Sallertaines », manifestation culturelle estivale ayant lieu chaque lundi. La scène était installée dans une ancienne remorque couverte et l’ensemble se prêtait bien à un concert de blues.

Malted Milk est un groupe de blues d’inspiration traditionnelle et qui a puisé son répertoire dans le Chicago Blues. IMAGE_064.jpgSon pédigré s’est étoffé de belles distinctions au cours de ses dernière année avec une finale de l’ « international blues challenge » à Memphis en 2007 et « révélation blues passion » à cognac en 2006. Ces distinctions sont amplement méritées d’après ce que j’ai pu voir à ce concert : Arnaud Fradin mène son groupe avec finesse et assure le lead chant avec un voix superbe, chaleureuse… rien à envier à certaines voix nord américaines. Coté guitare, sa télé prend des accents empruntés aux 3 Kings (Albert, BB et Freddie), matinés d’Albert Collins et des sonorités des pionniers du blues ( R Johnson notamment). Il était ce soir secondé par Yann Cuyeu à la Guitare, Antoine Escalier à la Basse et Fabrice Bessouat à la batterie. On sent une vraie maîtrise du répertoire blues, aussi bien électrique qu’acoustique, ainsi qu’une aisance à faire jouer les nuances des morceaux et à faire réagir le public. C’est authentique et festif et le public composé de vacanciers, de locaux (chanteur guitariste oblige !) et d’amateurs de blues ne s’y est pas trompé.

La vidéo ci-dessus capture une prestation à Cognac en 2007 (et quelques interviews) avec un formation sensiblement différente de celle du concert auquel jai assisté. La formation a en effet évolué car l’harmoniciste Manu Frangeul est parti et certains musiciens ont changé. On sent également une évolution vers un son et des morceaux un peu plus funky- soul. Leur dernier CD datant de 2004, un nouveau CD est attendu pour novembre 2008 et cela vaudra le coup d’entendre ce que le groupe donne dans cette configuration en enregistrement.

26/06/2008

Fred Chapellier au Jazz Club L Hampton (Méridien) le 26 Juin

Concert de Fred Chapellier hier soir au Jazz Club Lionel Hampton (Méridien Maillot).IMAGE_057.jpg Un très bon moment de blues et de R&B par un ensemble franco- américain de qualité. Je ne connaissais pas Fred Chapellier, hormis via quelques vidéo sur You Tube (celle-ci notamment où il croise le manche avec l'incontournable Mauro Serri sur Red House) et en raison du CD qu'il avait fait en tribute à Roy Buchanan. Cela méritait donc visite au Méridien.

Fred Chapellier était accompagné de 2 de ses musiciens (Abder Benachour à la basse et Pat Machenaud à la batterie) et de l'excellent Billy price,  chanteur Blues et R&B réputé de la région de Pittsburg, ayant oeuvré pour Roy Buchanan, les Keystone Rythme band et sous son propre nom. Il était venu avec son clavier-B3 (dont j'ai oublié le nom) qui nous a régalé d'envolées au B3.

Fred et Billy viennent de terminer un CD enregistré à Pittsburgh et qui devrait sortir en mars 2009. (voir la vidéo de l'enregistrement ci-dessus)

J'ai beaucoup apprécie le jeu fin et fluide de Fred Chapellier. IMAGE_056.jpgOn retrouve des plans de Buchanan (normal pour un tribute ..) mais cela reste digéré et c'est au service des morceaux. De même les nuances dans le jeu sont grandes et il sait parfaitement moduler pour faire passer les intentions. Les ryhtmiques sont aussi de belle facture et suffisamment variées pour ne pas lasser, comme quoi il n'y a pas que les solos ds la vie...

Un beau concert qui aurait mérité un peu plus de public pour donner du répondant aux musiciens (c'est un peu mort en ce moment nous disait le serveur). D'un autre coté, je n'avais pas vu beaucoup de pub ou d'infos et il faut être motivé pour trouver le site du club...

22/06/2008

Les Mockets à la fête de la Musique

Les Mockets jouaient hier soir à Paris pour la Fête de la musique. (voir quelques extraits de notre répertoire dans la vidéo - via un apn CASIO donc quand même pas top coté qualité). Le beau temps était de la partie (souvent rare pour le 21 juin) et les spectateurs venaient, attirés par ce bruit incongru dans le quartier des grands magasins. Comme toujours, l'ambiance est sympa et le public s'amuse.. nous aussi, même si la formation était un peu réduite hier soir (pas de clavier). Jochen et Marina, en congés des Mockets, sont venus donner un coup de main à Delphine (en fait, un "coup" de chant). Le petit boeuf à la fin était bien sympa et il n'y a pas de traces vidéo ou audio (heureusement ?)...

Nous avions invité nos amis de COVER MATES à jouer lors de cette soirée  et ils se sont fort bien sortis de leur première prestation scénique comme en témoigne cette superbe reprise de "Sultans of Swing". Bravo !(je sais de quoi je parle pour m'être esquinté les doigts longuement sur les solos de M Knopfler).

13/04/2008

Larry Carlton et Robben Ford en concert au Japon

Juste pour le plaisir, une version de Talk to Daughter prise lors d'un concert japonais de Larry Carlton et Robben Ford en 2007. Ils sont accompagnés des musiciens de L Carlton, notamment Travis Carlton et Tanos Anastasios qui étaient présents lundi 7/04 au New Morning.

 
C'est excellent et je regrette de ne pas avoir vu ces 2 guitaristes ensembles lorsqu'ils sont passés à Paris. Les Japonophiles noteront le "Arigato Gozaimashita (merci beaucoup)" de Robben Ford en fin de morceau...

08/04/2008

Larry Carlton au New Morning (7 avril 2008)

1512984485.jpgBelle performance de Larry Carlton ce soir au New Morning avec une formation réduite puisqu'il était juste accompagné de son fils à la basse (Travis Carlton, costaud le garçon, et jouant monstrueusement bien) et d'un excellent batteur que je ne connaissais pas (Tanos Anastasios). La formule du trio maintient une certaine tension et laisse la place à chaque musicien pour s'exprimer même si certains morceaux passent moins bien car le clavier est souvent bien présent dans le répertoire de L Carlton.

1502745458.jpgAu total, 2 sets et un rappel pour passer en revue un répertoire composé de standards et de morceaux plus récents (Friday night Shuffle, Freeway, Burnable, Smiles... et Room 335 en rappel). Près de 2 heures de jeu en finesse avec un touché inimitable. Un très beau concert qui a apparement été capté par une société de production ou une chaine TV avec l'aide de 4 à caméras. A suivre sur nos écrans.  

322275636.jpgL Carlton reste fidèle à sa Gibson ES 335 et à une Martin acoustique. Idem pour l'amplification avec une tête Dumble Overdrive spécial (comme Robben Ford) ... et une de secours au cas ou, avec un baffle Dumble, le tout complété par 2 enceintes JBL. Le baffle Dumble est capté par une micro Shure SM57 qui envoie le tout dans une table Mackie qui redistribue, via le rack d'effets aux 2 enceintes JBL. On peut retrouver le détail de son set up sur son site officiel. Beau matériel, mais qui ne servira pas à grand chose sans les doigts du monsieur !

27/03/2008

Shaky ground with the Mockets

Une vidéo d'une des dernières prestations des MOCKETS au Petit Journal Montparnasse en décembre.

SHAKY GROUND est un standard du répertoire R&B, repris par pas mal de monde. La version de Delbert Mc CLINTON sur le "live from Austin" est excellente. Plus d'info sur ce chanteur un peu méconnu en France ici: Officlal website

A propos du Petit Journal Montparnasse, le cadre a été récemment arrangée, la scène revue et la déco refaite. On retrouve même de la pub dans Libé pour les concerts.(si si, pour le MOCKETS... bon il y avait Claude BOLLING le lendemain). Derrière ceci, se cache un changement de propriétaire: c'est Claude PERDRIEL, le patron du groupe Nouvel OBS (dont il vient de confier la gestion à D OLIVENNE de la FNAC) qui prend le relais de l'implacable André DAMON. Pour la petite histoire, les mauvaises langues prétendent que c'est pour embêter les journalistes du POINT dont le Petit Journal est la cantine... Merci à lui, à Joël et à toute l'équipe du Petit Journal de continuer à faire vivre de tels endroits !