Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/02/2009

SALON de la pêche décevant (6-8 février 2009)

salon peche 2009.jpgLe salon de la pêche avait lieu ce WE (6-8 février) à la Porte de Versailles. Intitulé « Salon de toutes les pêches » il m’a un peu laissé sur ma faim. Ce salon qui est l’évolution du Salon de la Mouche et qui avait migré vers la Porte de Versailles, demeure toujours focalisé sur la Pêche à la Mouche et ne semble pas vraiment séduire les acteurs des autres types de pêches. Tant mieux pour les moucheurs et tant pis pour les autres ? Pas vraiment et l’objectif d’un salon multi pêche est loin d’être atteint. Il ne m’a pas semblé non plus avoir fait le plein d’exposants et on verra les chiffres des visiteurs fournis par les organisateurs.

La journée de vendredi est en général plus calme que le WE et j’en ai profité pour y passer 3-4 heures. Coté bonnes nouvelles, on retrouve les acteurs du tourisme halieutique, souvent accompagnés de guides locaux : Lozère, Pyrénées Atlantiques (très bon accueil sur le stand), Haute Vienne, Doubs… il y a un vrai effort pour présenter des destinations françaises accessibles et de qualité et c’est l’occasion de discuter avec des guides avant de se décider. Les voyagistes étaient également présents (PAC, GAITY, PLANET,LAIKA, GP…) pour des voyages à l’étranger à faire rêver… Pour les emplettes, quelques promos et remises, des mouches anglaises très bon marché, des boites à mouches pratiques et pas chères (on en vient à se demander comment les mêmes modèles de "marque" peuvent être aussi chers..)…

Coté absents, les magazines « Pêche Mouche » et « La pêche et les poissons », récemment passé chez SOFIMAV n’étaient pas là. Je n’ai pas non plus aperçu l’UNPF et j’ai un peu de mal à concevoir cette absence sur un tel salon. Apparemment l’UNPF sera présente au salon de l’agriculture. Enfin, pas de lieu central et fédérateur dans le salon  consacré à l’environnement ou à des conférences, des présentations, des animations. On touche là à un aspect non commercial mais qui pourrait aussi contribuer à faire évoluer la pêche en France.

 

Les commentaires sont fermés.