Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/08/2008

MALTED MILK à Sallertaine (85) – 18 juillet 2008

Beau concert de Blues à Sallertaine, dans le marais Vendéen…. Assez incroyable de voir ce groupe de blues dont j’avais entendu parlé sans jamais les voir, à Sallertaine, petit village du marais Vendéen, située à 10 km de chez mes parents. L’explication est simple, le chanteur guitariste de Malted Milk, Arnaud Fradin est du village même… un vendéen bluesmen en quelque sorte… (il y a quelques années, venu en WE depuis Paris, j'avais ainsi vu Larry CARLTON par hasard, à Apremont, là encore à quelques km de chez moi... mais je ne pense pas que L CARLTON soit vendéen...). Le groupe se produisait dans le cadre des « Nocturnes de Sallertaines », manifestation culturelle estivale ayant lieu chaque lundi. La scène était installée dans une ancienne remorque couverte et l’ensemble se prêtait bien à un concert de blues.

Malted Milk est un groupe de blues d’inspiration traditionnelle et qui a puisé son répertoire dans le Chicago Blues. IMAGE_064.jpgSon pédigré s’est étoffé de belles distinctions au cours de ses dernière année avec une finale de l’ « international blues challenge » à Memphis en 2007 et « révélation blues passion » à cognac en 2006. Ces distinctions sont amplement méritées d’après ce que j’ai pu voir à ce concert : Arnaud Fradin mène son groupe avec finesse et assure le lead chant avec un voix superbe, chaleureuse… rien à envier à certaines voix nord américaines. Coté guitare, sa télé prend des accents empruntés aux 3 Kings (Albert, BB et Freddie), matinés d’Albert Collins et des sonorités des pionniers du blues ( R Johnson notamment). Il était ce soir secondé par Yann Cuyeu à la Guitare, Antoine Escalier à la Basse et Fabrice Bessouat à la batterie. On sent une vraie maîtrise du répertoire blues, aussi bien électrique qu’acoustique, ainsi qu’une aisance à faire jouer les nuances des morceaux et à faire réagir le public. C’est authentique et festif et le public composé de vacanciers, de locaux (chanteur guitariste oblige !) et d’amateurs de blues ne s’y est pas trompé.

La vidéo ci-dessus capture une prestation à Cognac en 2007 (et quelques interviews) avec un formation sensiblement différente de celle du concert auquel jai assisté. La formation a en effet évolué car l’harmoniciste Manu Frangeul est parti et certains musiciens ont changé. On sent également une évolution vers un son et des morceaux un peu plus funky- soul. Leur dernier CD datant de 2004, un nouveau CD est attendu pour novembre 2008 et cela vaudra le coup d’entendre ce que le groupe donne dans cette configuration en enregistrement.

Les commentaires sont fermés.