Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/08/2008

Pêche à la Mouche sur le Colorado en Arizona (Lees Ferry – 16 juillet 2008)

J’avais réservé une journée de mon voyage en famille aux US à une sortie pêche mouche. En fait, j’ai éte surpris de constater que l’Arizona possédait quelques superbes coins réputés, notamment sur le Colorado à Lees Ferry, en aval du barrage du Lake Powell, et donc en amont du Grand Canyon. J’ai donc booké une journée guidée sur le Colorado, avec Terry Gunn, guide de pêche et propriétaire du Lodge « Cliff Dwellers ». Après un passage au lodge tôt le matin, je retrouve Terry et son bateau à l’embarcadère de Lees Ferry. Ici, pas question de pêcher sans bateau, vu la configuration très large de la rivière et l’absence de point d’accès piéton.

L’endroit est sublime avec des falaises rouges de part et d’autre de la rivière et une eau totalement transparente. La rivière est très large et parfois très profonde. Les poissons sont beaux et nombreux, majoritairement des Arcs, telles que l’on peut en trouver dans nos réservoirs, sauf qu’ici, elles sont nées dans le Colorado….

Arc colorado.JPGTerry m’a fait pêcher selon 3 techniques ; tout d’abord en sèche avec une grosse imitation de cigale (cicator). Cela fonctionne bien sur les bordures, sous les arbres dans les zones d’ombre ; Ensuite avec une petite nymphe accrochée à une grosse sèche sur les zones sur lesquelles nous repérions des poissons en surface. colorado terry.JPGEnfin, en dérive : alors que le bateau effectue une dérive maîtrisée le long d’une cassure (autant dire qu’il faut que le pilote soit bon et que ce n’est pas vraiment jouable seul), on lance un train de 2 nymphes (une gammare et une imitation de vers), accrochées à un gros indicateur (une boule flottante de 1 cm de diamètre !). arc 2 colorado.JPGPlusieurs mendings sont nécessaires pour bien faire nager les nymphes. La touche se produit en général lors du passage sur la cassure, ferrage et rush garanti. Au total, j’ai pris 16 arcs et j’en décroché tout autant…. Et je ne compte pas les ratées au ferrage.

Cette journée dans un tel lieu a été magique et la pêche est vraiment différente de ce que je pratique habituellement en France. Beaucoup de poissons, des techniques peut être moins fines mais terriblement efficaces, une pêche en bateau indispensable, un guide très professionnel avec qui j’ai pu évoquer et comparer la pêche en France et aux US. Cela donne immanquablement envie d’y retourner….

 

Les commentaires sont fermés.